Groupes : Faster Pussycat

Faster Pussycat

En 1985, le chanteur Taime Downe crée le groupe Faster Pussycat (nommé ainsi d’après le film Faster Pussycat, Kill Kill ! de Russ Meyer) avec Kelly Nickels (basse), Greg Steele (guitare) et Brent Muscat (guitare) auxquels se rajoutera Mark Michals (batterie) à Los Angeles (Californie). Ils décrocheront un contrat avec Elektra, et avant l’enregistrement du premier album éponyme, Kelly Nickels aura un accident de moto et quittera le groupe, il rejoindra L.A. guns avec qui il aura un certain succès. Il sera remplacé par Eric Stacy. Ce line-up centré sur Taime Downe, Brent Muscat et Greg Steele sortira donc Faster Pussycat en 1987, lequel battra l’Apetite For Destruction des Guns N’ Roses sur les graphiques pendant une semaine (les deux ayant été publiés le même jour). Ce premier album est du pur Sleaze Metal avec des morceaux fantastiques comme « Bathroom Wall », « Cathouse », « Don’t Change That Song » et la chanson signature du groupe « Babylon » et son pu-pu-pu-pu-pussycat. Mon favori personnel même si le suivant est meilleur.

En 1989 le groupe sortira Wake Me When It’s Over, cet album jouira du succès de la power ballad de qualité, bluesy et mélancolique, avec un harmonica à pleurer qu’est « House Of Pain », traitant de la douleur des enfants face aux divorce de leurs parents, avec un clip très réussi. Les autres moments forts de cet album sont le morceau rock « Poison Ivy », « Slip Of The Tongue » et mon favori personnel « Where There’s A Whip There’s A Way », morceau inventif de six minutes (c’est plus long que la chanson de Queen la plus chiante, « Bohemian Rhapsody »). L’album sera certifié Gold par la RIAA.

Plus tard, en 1992, ils sortiront un EP, Belted, Buckled And Booted, comprenant une de leurs chansons les plus populaires, la reprise « You’re So Vain » de Carly Simon. Ils sortiront aussi leur dernier album sur Elektra, Whipped!, un peu plus inégal, dont les meilleures chansons sont « Nonstop To Nowhere », « Friends », « Jack The Bastard » et « Mr Lovedog ». Ils se sépareront en 1993 à la fin de la tournée.

Ils se reformeront en 2001 qu’avec Downe, Muscat et Steele de la formation originale pour une compilation de remixes dans un style Indus Metal affreux. Steele quitera le groupe la même année et Muscat le suivra (il aurait été viré à cause d’un cancer) en 2005. En 2006, Downe sortira The Power And The Glory Hole sous le nom Faster Pussycat avec un style industriel. Le Faster Pussycat de Downe se disputera le nom du groupe avec la version de Faster Pussycat de Muscat, lequel reversait les revenus à la recherche contre le cancer. Muscat abandonnera le nom en 2007 après quelques batailles judiciaires, bien qu’il ait cherché à réconcilier les membres originaux (il n’aura jamais eu de la rancune envers Downe). Faster Pussycat (avec Taime Downe) souffrira ensuite de mauvaises prestations scéniques à cause des problèmes d’alcool de son chanteur. À partir de 2013, le groupe connaitra un regain d’interêt et un nouvel album est prévu pour on ne sait pas trop quand.

C’était l’histoire de l’un des groupes les plus iconiques du Glam Metal et l’un des meilleurs représentants du Sleaze Metal.

Bonne Journée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s