Les chansons live meilleures que les versions studio #1

depuis les années 60, les groupes commencent à sortir des albums Live, étant donc des enregistrements d’un concert entier ou de plusieurs concerts d’une tournée. Parfois, les versions live dépassent les versions studio des chansons, c’est rare, mais ça fait plaisir. Attention, je dit juste mon avis et ce ne sont aucunement des faits. Je tiens à dire aussi que la plupart du temps j’écoute les versions studio.

On commence avec un évident, « I Want You To Want Me » de Cheap Trick, la version du At Budokan. L’original est une chanson pop délicieuse mais en live, le tempo semble s’être décuplé et la chanson devient un hymne exceptionnel à écouter, le mot sautillant décrit parfaitement cette version.

Tout le monde connaît « Rock And Roll All Nite » de KISS mais la version que je préfère est celle du KISS unplugged de 1996. Cette version acoustique est plus longue et on entend se succéder au micro Gene Simmons pour le premier couplet, Paul Stanley en lead vocals (les autres en cœurs) pour le refrain, Ace Frehley pour le début du deuxième couplet et Peter Criss pour la fin de ce couplet. La présence des anciens membres de KISS lors de ce show rend le tout meilleur, c’est la première fois que les membres originaux de KISS sont ensemble depuis 1980. J’aurais aussi pu parler de « Detroit Rock City » de ALIVE II et sa célèbre citation (« You wanted the best you got the best, the hottest band in the world : KISS »).


Une autre version live que j’adore est « Paradise City » des Guns N’ Roses, de leur unique album live, Live Era ’87-’93. Rien de particulier à dire, la chanson est plus énergique et rend bien avec le public, j’aime beaucoup l’original mais je trouve cette version plus vivante et réelle.

Passons à Danger Danger ! Je vais parler de « Bang Bang », une version live de ce classique, de l’album Live And Nude. Cette version est chantée par Paul Laine, leur troisième chanteur, mais le deuxième d’un point de vue réaliste (le premier n’apparait que sur une compilation de démos). Sincèrement, Paul Laine est un meilleur chanteur (bien que je préfère Ted Poley) et son timbre de voix est plus plaisant tout en étant proche de celui de Ted Poley sur ce morceau. La foule rend vraiment bien avec Laine criant au public de hurler « Bang Bang, what’s that sound? ». Cet hymne est vraiment à son paroxysme ici.


j’aimerai aussi parler de « After The Rain » de Nelson, issu de leur live Perfect Storm-After The Rain World Tour 1991. Cette version chantée par les deux frères est très proche de l’original à ceci près qu’il y a une orchestration épique au début qui rend vraiment bien, cette intro pleine de synthés est originellement réservée à la version video et non à la version studio.


« Rock Me » de Great White est impressionnant en Live sur l’album Live At The Marquee. La chanson est plus longue qu’en studio mais ça en vaut la peine, c’est une pure montée en puissance exceptionnelle, elle se paie même le luxe de terminer avec un solo de guitare. J’ai toujours adoré cette compo et elle ne peut qu’être meilleure en Live.


Oui, certes, je suis allergique au rock/metal alternatif et au grunge, mais franchement, « About A Girl » de Nirvana, version live unplugged de l’album MTV Unplugged In New York et excellente. Rien pour l’enregistrement de qualité elle vaut le coup. J’aime quand Cobain murmure entre les dents au début que la plupart des gens présents ne connaissent pas la chanson.


Aerosmith est un groupe aux prestations live efficaces (sauf pendant la periode très droguée) et ma chanson préférée en live est Back In The Saddle version Live! Bootleg. sur cet album, ce classique se transforme en une chanson extrêmement puissante et beaucoup plus rock que l’original (à noter que je n’accroche pas beaucoup à l’original par rapport à la qualité de la chanson), elle captive dès les premières secondes avec un cri impressionnant (« I’m Baaaaaaaaaaaaaack »). Le tempo est accéléré et j’adore ça !


Allez, un dernier pour la route, « Love Bomb Baby » de Tigertailz, issu de l’album Bezerk: Live…Burnin’ Fuel. L’original est une chanson formidable, un hymne pop metal stéréotypé glam metal avec un refrain trop accrocheur pour être honnête. La version live, c’est le même mais en plus fun, plus rapide, avec le public qui répète, plus de hurlements et le son est très très bon (pour un album live d’un groupe de cette envergure).


Bonne journée !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s