Critique : Non Stop Rock And Roll-Wig Wam (2010)

Bien après en avoir entendu parler, j’ai décidé d’écouter Wig Wam en commençant avec l’album avec la pochette la plus cool…
Et non, je n’ai jamais oublié que j »avais prévu de faire la critique de cet album, c’était juste en stand by, ok ?

Non Stop Rock N’ Roll

Bref. Cet album est le premier que j’aie écouté de Wig Wam (la bande de Glam, Teeny, Sporty et Flash) et probablement celui auquel je suis le plus lié, même si ce n’est pas mon préféré. Il s’ouvre donc sur LA meilleure chanson de Wig Wam : « Do Ya Wanna Taste It », qui d’ailleurs est le thème principal d’une série (Peacemaker). Cette piste attaque sans remord sur un avant-goût du refrain mythique, avant de nous montrer son riff particulier et sa rythmique signée Flash excellente. Le jeu de basse est impressionnant. J’apprécie aussi beaucoup la prestation vocale de Glam. On ne le dit pas assez mais c’est un excellent chanteur. Il n’y a qu’à voir la diversité de Hard To Be A Rock And Roller et le Live In Tokyo pour en être convaincu. « Walls Come Down » commence avec une bonne basse groovy et riff lourd. Les couplets s’ajoutent avec classe. Le refrain est accrocheur. Glam chante d’une façon un peu bizarre sur les couplets. Il semble avoir une petite voix. Le solo de Teeny est excellent. « Wild One » est plus mélodique et son refrain est entraînant. C’est une bonne chanson qui me rappelle un peu « Bless The Night » sur Hard To Be A Rock N’ Roller. Je note le jeu de guitare et le jeu de batterie qui sont particulièrement bons.

« C’Mon Everybody » commence avec un riff admirable signé Teeny. Le refrain est addictif et donne envie de danser (bien qu’il soit techniquement impossible de danser sur du hard). C’est un très bon mid-tempo qui aurait obtenu un succès mineur en 1989, à l’image de « Feel The Shake », « Legs Up », « Hold On To 18 », « Cool From The Wire » et autres « Scratch My Back ». Première ballade avec « Man In The Moon », proche de « Bygone Zone » dans le tempo et l’ambiance. Le tout est enveloppé dans un jeu de basse superbe. On repart sur un morceau mélodique puissant avec « Still I’m Burning ». Le refrain est vraiment addictif et on se surprend à le chantonner toute la journée. J’aime le solo. On repart sur du rock de stade avec « All You Wanted ». Une chanson portée par la guitare et la batterie, comportant une merveilleuse prestation vocale de Glam.

« Non-Stop Rock N’ Roll est un bon morceau groovy avec une forte influence BulletBoys très plaisante. Le jeu de guitare est bien méchant et le refrain donne envie de rocker jusqu’à ce que mort s’ensuive. Deuxième ballade : « From Here », bien plus douce et aux mélodies adorables. Les paroles sont magnifiques et le jeu de guitare est super. J’aime beaucoup le refrain, très accrocheur. je ne sais pas pourquoi j’ai un sentiment de déjà-vu quand j’écoute ce morceau, mais ça me le fait aimer encore plus. « Rocket Through My Heart » revient à l’attaque avec du classique Wig Wam. Ce morceau est bien rock avec un refrain imparable. J’adore !
La dernière piste est « Chasing Rainbows », c’est le titre qui m’intriguait le plus mais il se trouve que c’est un morceau rock avec un jeu de guitare incisif. Le refrain en cœur est très plaisant à écouter.


Verdict : C’est un très bon album ! Il est juste un peu moins bon que les deux précédents mais il mérite largement un 9,5/10, comme je l’avais dit. Tout est bon. Pas une mauvaise chanson. La différence, c’est que contrairement aux deux précédents, celui-ci avait un niveau moyen plus bas. Les deux précédents contenaient respectivement 14 et 12 titres excellents alors que celui-ci contient 11 très bons titres.

Bonne Journée !!

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s