Groupes : Slade

Bonjour, aujourd’hui je vais vous parler de Slade, le célèbre groupe de Glam Rock (faisant partie de mon « big five » du glam rock avec T.Rex, The Sweet, Mott The Hoople et David Bowie, bien que je ne connaisse que très peu les deux derniers). La formation classique était constituée de Noddy Holder (chant et guitare), Jim Lea (basse, violon, claviers et chant occasionnel), Don Powell (batterie) et Dave Hill (guitare).

slade

Le groupe s’est formé en 1966 sous le nom ‘N Betweens puis Ambrose Slade, puis The Slade, avant de devenir Slade. Il était déjà constitué de la formation la plus iconique et celle qui sortira l’ensemble des albums studio (sauf un en 1994, sorti sous le nom de Slade II).

Le groupe a sorti son premier album en 1969 (sous le nom Ambrose Slade chez Fontana) qui fut un flop incroyable. Après avoir signé avec Chas Chandler comme manager et avec Polydor Records, Slade sortit Play It Loud ainsi qu’un album live Slade Alive! (premier succès allant au top2 du classement d’albums RU) .Slade s’est tourné vers un genre plus Glam rock avec le premier single à succès : « Get Down And Get With It », une reprise de Little Richard (top 16 au hit-parade). Lui suivirent quelques beaux succès (« Coz I Luv You », « Take Me Bak’ Home » tous deux top 1 et « Look Wot You Dun » top 2) avant de sortir un album entier : Slayed!. Ce nouvel album présentait deux hits « Mama Weer All Crazee Now » (top 1) et « Gudbye T’Jane » (top 2) ainsi qu’une bonne reprise de Janis Joplin (« Move Over »).

Après quelques singles importants comme « Cum On Feel The Noize » (top 1) et « Skweeze Me, Pleeze Me » (top 1 aussi) et une compilation mythique de singles hors-album (Sladest), le groupe sortit son quatrième album, Old, New Borrowed And Blue, dont ils en tirèrent le hit « Everyday » (top 3 RU). Slade in Flame sortit en 1974, puis Nobody’s Fool en 1976. Le groupe commençait à perdre sa popularité et se fit doucement oublier avec Whatever Happened To Slade, Return To Base, We’ll Bring The House Down et ‘Til Deaf Do Us Part. Le groupe retrouva un succès modéré aux US avec l’album The Great Kamikaze Syndrome (Keep Your Hands Off My power Supply, nom de la version US) (et les singles « My Oh My » et « Run Runaway » qui arriveront à se classer au top 40 américain) mais fugace car il ce sera leur dernier succès. Après trois albums (Rogues Gallery, Crackers : The Cristmas Party Songs et You Boyz Make Big Noize), le groupe se séparera en 1992. Une version incomplète se forme (avec seulement deux des membres originaux) et sort un album en 1994 sous le nom Slade II.

Slade II tourne régulièrement depuis mais pas de réelle reformation en vue.

Slade reste l’un des groupes de Glam rock les plus influents de son époque, il n’y a qu’à voir le nombre de groupes qui l’ont repris (Quiet Riot, Britny Fox, Mama’s Boy etc…). C’est d’ailleurs le groupe qui s’est le plus approché du succès des non moins connus Beatles en plaçant 17 singles au top 20 (RU) de 1971 à 1976 (contre 22 singles au top 20 pour les Beatles).

Albums essentiels :
– Slayed?
– Old New Borrowed And Blue
– Sladest (bien que ce soit une compilation de singles hors albums)

Morceaux essentiels :
– Cum On Feel The Noize
– My Oh My
– Mama Weer All Crazee Now
– Look Wot You Dun
– Oh La La In L.A.
– Merry Xmas Everybody

J’espère que vous apprécierez ce groupe. Dernière précision, la reprise du « Cum On Feel The Noize » de Quiet Riot est meilleure que l’original, et je ne veux rien entendre.

Bonne Journée !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s